Life in Seattle
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[New York] Please be mine, Share my life ,Stay with me, Be my wife [FB] Feat Maelys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



avatar
Matthew Buckley

se ballade à Seattle

Lieutenant Buckley



Messages : 33
Date d'inscription : 22/12/2015
Localisation : Seattle/ Caserne






MessageSujet: [New York] Please be mine, Share my life ,Stay with me, Be my wife [FB] Feat Maelys Ven 15 Avr - 16:45

Matthew ∞ Maelys
9 ans que je l'ai rencontrée, neuf ans qu'elle fait partie de ma vie et qu'elle est la lumière qui me donne envie de me battre chaque jour. Maelys, une jeune recrue arrivée peu après moi dans la caserne de pompiers de Missoula. Elle était fraiche, pétillante et d'une beauté qui n'égale aucune des femmes que j'avais pu croiser jusqu’à ce jour. Je me souviens parfaitement de notre rencontre, le chef nous avait présentés comme il le faisait à chaque nouvelle recrue qui débarquer, étant passé lieutenant, elle allait devoir se plier à mon commandement et l'accueil d'une femme dans un métier d'homme n'est jamais très chaleureux. Je l'avais défendu, comme je l'aurais fait pour n'importe qui d'autre même si j'avoue que j'avais un peu peur moi-même qu'elle ne tienne pas le rythme, un peu salop d'ailleurs de penser ça. Bref, nos premières gardes communes s'étaient déroulées sans encombre, je faisais de mon mieux pour lui apporter mon aide durant sa formation et j'étais prêt à faire d'elle une femme pompière exceptionnelle, mais elle l'était déjà. Bref, un pompier ne doit pas avoir de relation personnelle avec un collègue, enfin ce n'est pas interdit, mais ce n'est pas conseillé. Mes sentiments à son égard étaient clairs, mais je ne pouvais me permettre de risquer qu'elle ne puisse exercer le métier qu'elle avait choisi et je ne supportais pas l'idée qu'elles doivent pratiquer celui-ci ailleurs, alors j'enfouis mes sentiments pendant deux longues années.

Et voilà depuis, nous avons vécu cachées des autres enfin pas vraiment avec brio puisque nos collègues nous ont vite grillés, il y a eu des moments de tension, il a fallu pas mal de temps pour concilier nos vies ensemble sans que cela empiète sur notre boulot. Ce qui nous amène à aujourd'hui, week-end de repos en commun, j'ai décidé de franchir un cap et de faire un break. Maman est toujours dans le coma, Hope fait n'importe quoi ainsi que le frère de Maëlys, il est temps de se montrer égoïste quelques heures, même si c'est loin d'être dans ma nature, un ami m'a ouvert les yeux, la vie est courte et vue notre métier, qui sait si demain aura lieu. J'ai préparé nos valises pour les trois jours et j'ai pensé à tout.  

Les billets d'avion sont dans la poche de ma veste, tout est ranger dans la voiture garée devant la caserne. Elle n'attend plus que nous et cette dernière garde est la plus longue de ma vie. Enfin la journée se termine et c'est l'heure. Je boucle mon rapport sur l'incendie de l'après-midi et le pose dans le bureau du chef le saluant au passage et rattrape Maëlys qui part se changer dans les vestiaires.

Hey, ne prends pas ta douche, on doit vite filer, prend simplement tes affaires et fais-moi confiance.

Je ne lui ai rien dit parce que je veux qu'elle soit surprise et vue son visage, je crois que j'ai vu Juste. Je lui fais un clin d'œil et embrasse le coin dès ses levers d'un geste presque trop chaste vu les pensées qui me traversent l'esprit en la voyant. Je prends mon sac à dos dans mon casier et la fameuse veste et salut tout le monde. Bien qu'elle soit une femme, je crois que sa curiosité l'a emporté sur le reste, en quelques minutes, elle me rejoint. Je ne fais que sourire et la regarde tendrement s'installer dans la voiture à mes côtés.

Es-tu prête à me suivre ? J'espère que tu n'as rien prévu ce week-end, parce qu'on part à New-York, maintenant ! Enfin si, tu veux y aller avec moi.

code by Silver Lungs

_________________

Matthew & Maelys
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Maélys Clarke

se ballade à Seattle




Messages : 32
Date d'inscription : 23/12/2015
Localisation : A la Caserne ou dans les rues de Seattle






MessageSujet: Re: [New York] Please be mine, Share my life ,Stay with me, Be my wife [FB] Feat Maelys Sam 23 Avr - 11:08

Matthew ∞ Maelys
Une journée de garde avant un week-end de libre. Plus que quelques heures et nous pourrions-nous poser tranquillement avec Matthew. Pour une fois, tout était bien tombé et nous avions notre week-end entier en commun. Je ne savais toujours pas ce que nous ferions, mais ça ne me dérange pas. Tant que je peux profiter de sa présence, c’est le principal ! Cela fait tout de même plusieurs années que nous sommes ensemble, mais j’ai l’impression que ça fait une éternité qu’on n’a pas eu de week-end tous les deux ! Et personnellement, j’en ai besoin … Parce qu’avec mon frère qui fait n’importe quoi, et que je ne peux pas aider, je ne sais plus quoi faire … La situation me dépasse et je ne peux rien faire pour la faire changer …

Un incendie dans l’après-midi, et une garde très longue. Heureusement, elle prend fin et on va pouvoir profiter de notre week-end. Je descends et prends directement la direction des vestiaires. On n’est pas beaucoup de filles dans l’équipe, je sais donc qu’il sera tranquille, comme à son habitude. Mais une main ou une voix m’arrête. Matthew. Ses propos m’interpellent. Où doit-on aller ? On n’a rien prévu pourtant … Je m’interroge mais il me demande de lui faire confiance. Je lui fais confiance, bien évidemment. Je souris, ayant hâte de découvrir ce qu’il nous a préparé finalement pour ce soir. Ses lèvres se posent sur les miennes et je regrette qu’on ne soit pas seuls tous les deux. Je me détourne et pars rapidement au vestiaire, mais pas pour prendre ma douche finalement. J’enlève mon uniforme que j’accroche avant d’enfiler mon jean et mon t-shirt, ainsi que ma veste. Je me passe tout de même rapidement un coup sur le visage, ne sachant pas ce qu’il a prévu. Puis j’attrape mon sac à main et sors rapidement pour le rejoindre.
Sur la sortie, je salue quelques collègues, me posant toujours plusieurs questions. Qu’a-t-il prévu en réalité ? Que veut-il dire par « on doit vite filer » ? Où va-t-on ? Pourquoi n’ai-je pas le temps de prendre ma douche ? Tellement de question, mais je sais d’avance que son mystère risque de me plaire. Je monte dans la voiture et lui souris. Je me tourne vers lui, surprise, après avoir refermé la portière. Est-il réellement sérieux ?! Apparemment oui. Je souris comme une enfant, avant de passer mes bras autour de son cou, sans me préoccuper du levier de vitesse. Je pose un baiser sur ses lèvres, un énorme sourire aux lèvres.
-Bien sûr que je veux y aller avec toi ! Tu es réellement sérieux n’est-ce pas ? On part bien tous les deux à New-York ? Le New-York auquel je pense ?
J’ai l’impression d’être une enfant à qui on offre le plus beau cadeau. Ce qui est d’ailleurs le cas. New-York, la ville où je suis née et où j’ai grandi. Cela faisait quelque temps en plus que je rêvais d’y retourner. Mais pourquoi veut-il m’emmener là-bas au fait ? Je me rassoie sur mon siège, toujours heureuse. J’attrape ma ceinture que je boucle, avant de m’appuyer contre la portière pour le regarder. Qu’as-tu derrière la tête Matthew ? Qu’as-tu prévu pour ce week-end en amoureux ? Encore des questions, mais je ne suis pas certaine qu’il voudra me donner une réponse. Mais il faut que je tente de savoir pour combler ma curiosité.
-Que va-t-on faire à New-York exactement, dis-moi ? Et d’ailleurs, ça fait combien de temps que tu as prévu ce week-end ? Pourquoi tu ne m’as rien dit ? J’aurai pu t’aider ! En plus, les valises ne sont même pas faites …

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Matthew Buckley

se ballade à Seattle

Lieutenant Buckley



Messages : 33
Date d'inscription : 22/12/2015
Localisation : Seattle/ Caserne






MessageSujet: Re: [New York] Please be mine, Share my life ,Stay with me, Be my wife [FB] Feat Maelys Dim 24 Avr - 13:04

Matthew ∞ Maelys
L e trac est loin d'être une chose que je ressens souvent, et ce soir, c'est bien ça que je ressentais, j'avais tout préparé depuis un moment et j'avais attendu ce moment depuis le premier jour de notre rencontre me semble-t-il. En tout cas, j'avais imaginé faire cette chose de millier de façons différentes et il avait fallu en choisir une qui lui montre tout l'amour que j'éprouvais pour elle. Elle s'assied dans la voiture, un brin curieuse est toujours aussi radieuse, même sans avoir eu le temps de prendre sa douche, elle était parfaitement belle. Je lui annonce ce que j'ai prévu enfin en partie et le sourire qu'elle m'offre est la plus belle des réponses, j'ai vu juste et je suis ravi. Ses bras passent autour de mon cou et rapidement ses lèvres embrassent les miennes, ce baiser est plus sympa que celui que je lui avais furtivement donné avant de retrouver la voiture.

-Tu connais d'autre New-York ? Et oui que nous deux, qui veux-tu que j'invite d'autres, luke peut-être ?

Ce dernier passe devant la voiture alors que nous sommes, tout les deux, encore enlacé, je lui fais un signe de tête et reporte mon attention sur ma belle brune qui s'éloigne déjà de moi pour retourner sur son siège, dommage, mais j'aurais l'occasion de la prendre dans mes bras quand nous serrons dans l'avion, puisque j'avais prévu une cabine privée dans l'appareil. Je tourne la clé de contact pour démarrer la voiture tandis qu'elle ne peut s'empêcher de me questionner, chose que j'avais prévue  

-Que va-t-on faire à New-York exactement, dis-moi ? Et d’ailleurs, ça fait combien de temps que tu as prévu ce week-end ? Pourquoi tu ne m’as rien dit ? J’aurai pu t’aider ! En plus, les valises ne sont même pas faites …

Je soupire en faisant marche arrière pour rejoindre la route qui mène à l'aéroport. Je ne veux pas tout lui dire, en fait, je ne veux rien lui dire. Une fois ma dernière vitesse passée, je pose ma main sur la sienne qui se trouve sur sa jambe. Enfin, je lui réponds  

-Je veux simplement que tu te laisses te conduire, tu peux faire ça. Tes affaires, enfin nos affaires sont déjà dans les valises qui se trouvent dans le coffre, je les amenais ce matin pendant que tu étais sous la douche. Je me suis dit qu'un petit week-end en amoureux serait le bienvenu et pas ici, alors j'ai pensé à New-York... Enfin voilà, j'aimerais découvrir ta ville.

Je reprends ma main de temps en temps pour contrôler mon levier de vitesses et emprunte l'allée qui mène enfin à notre premier arrêt. Je gare la voiture prés de l'aérodrome et un voiturier vient chercher mes clés et une autre personne nos bagages, quand je vous dis que j'ai tout prévu. Un homme s'apprête à ouvrir la portière de Maëlys, mais je l'en empêche en l'interpellant et le fait moi-même.

-Mademoiselle, voulez-vous me suivre.  

Je passe mon bras autour d'elle pour l'avoir prés de moi et nous dirige vers l'avion qui nous attend. L'hôtesse me fait un sourire aguicheur quand je lui tends les billets alors que je viens de retirer mon bras autour de Mael. Je le remarque simplement parce qu'elle est insistante et a du mal à me lâcher les petits bouts de billets qu'elle doit me rendre, je vous jure. Je lui arrache des mains et attrape la femme que j'aime par la main en entremêlant la mienne. On entre enfin dans l'appareil, et je me dirige vers la cabine du fond que m'indique le steward, il nous souhaite un excellent vol et nous indique qu'il faudra à peu près 7 heures pour arriver à destination. Je le remercie et emmène la jeune femme avec moi. Je ferme la porte derrière moi alors que nos bagages sont déjà posés à l'intérieur. Une bouteille de champagne et des choses a grignoté également. Des peignoirs sont posés sur une commode à côté de laquelle une porte donne sur une salle de bains, dans un avion même moi ça m'épate. Je me tourne pour lui faire face attrape sa veste par le haut pour l'attirer vers moi et enfin pose mes mains sur ses fesses en pressant mon corps contre le sien ;


-Hum, je me demande bien ce qu'on peut faire pendant sept heures, aurais-tu une idée toi ?

code by Silver Lungs

_________________

Matthew & Maelys
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Maélys Clarke

se ballade à Seattle




Messages : 32
Date d'inscription : 23/12/2015
Localisation : A la Caserne ou dans les rues de Seattle






MessageSujet: Re: [New York] Please be mine, Share my life ,Stay with me, Be my wife [FB] Feat Maelys Dim 24 Avr - 13:46

Matthew ∞ Maelys
J’ai l’impression d’être une enfant qui découvre le plus beau cadeau au monde, lorsqu’il m’annonce qu’on part tous les deux, à New-York pour ce week-end. Et c’est en réalité le cas. Moi qui rêvais de retourner dans ma ville natale, je suis servie. Je suis heureuse de cette nouvelle, je dois bien l’avouer. Pour le remercier de ce week-end surprise, je passe mes bras autour de son cou pour l’embrasser. Mais je ne peux m’empêcher de vouloir être certaine que c’est bien le New-York auquel je pense. Il m’affirme que oui à travers une question et me demande qui j’aurai voulu qu’il invite d’autre.
-Non, nous deux uniquement, c’est parfait ! Luke est bien gentil, mignon, ce que tu veux, mais pour une fois que je peux t’avoir tout un week-end pour moi toute seule, je compte bien en profiter ! Et puis bon, je t’aime toi et pas Luke …
Je m’éloigne de lui et reprends place sur mon siège. Une fois ma ceinture mise, je ne peux m’empêcher de le questionner sur notre destination, même si je me doute qu’il refusera de me répondre. Il soupire et ça me fait sourire. Au fil des années, il savait que j’étais curieuse. Je le regarde conduire, trouvant ça fascinant. Je suis surtout à l’afflux du moindre indice sur pourquoi nous partons à New-York, ce week-end. Sa main se pose sur la mienne qui se trouve sur ma cuisse. Je souris et regarde la route qui défile, attendant sa réponse. Réponse qui ne tarde pas d’arriver, heureusement pour ma curiosité. Je le regarde et s’il ne conduisait pas, je l’aurai bien embrassé.
-Tu as donc tout prévu à ce que je vois … Mais je suis heureuse que tu es choisi New-York. Tu verras, c’est une ville magnifique, surtout de nuit ! Le Times Square de nuit, c’est aussi quelque chose ! Faudra que je t’y emmène, si dans ton programme, on a le temps ! J’y allais souvent lorsque j’étais encore enfant.
Sur tout le trajet, sa main reste dans la mienne, sauf le temps où il change de vitesse. J’ai hâte d’arriver à New-York. Je compte bien profiter de ce week-end qui s’annonce magique ! Cela fait tellement longtemps qu’on ne s’est pas retrouvés tous les deux en plus … Surtout sur une aussi grande période. On arrive enfin et Matthew gare la voiture près de l’aérodrome. Plusieurs personnes accourent et je suis surprise. Il a vraiment tout préparé dans les moindres détails ! Un homme s’apprête à me l’ouvrir. Je suis sur le point de refuser mais lorsque c’est mon cher pompier qui l’ouvre, je ne peux que sourire et le remercier.
-Avec plaisir, Monsieur.
Il passe son bras autour de moi, pendant que je le laisse me guider tout en me blottissant contre lui. Matthew retire son bras et tend les billets à l’hôtesse. Je n’apprécie pas le regard qu’elle a sur lui ni son sourire. Mais je m’abstiens de tout commentaire, lorsque je vois le pompier lui arrachait presque les billets des mains. Cette scène me donne même envie de rire. Eh oui, désolée, il est pris. Sa main se glisse dans la mienne et je le laisse m’entrainer à sa suite. Je suis encore plus surprise lorsqu’on se dirige vers l’arrière de l’avion et non vers les sièges. On a une cabine apparemment. Je n’arrive pas à croiser le regard de Matthew. Mais que mijote-t-il à la fin ? J’entends vaguement qu’il nous faudra environ sept heures de vol. Je ne pensais pas qu’il y aurait de temps ! Je comprends mieux maintenant pourquoi il a voulu qu’on se dépêche en sortant de la caserne. Je suis surprise en entrant dans la cabine de voir un sac qui nous appartient. Je laisse mon regard vagabondait sur la pièce, et remarque tous les détails : le champagne, les peignoirs, les quelques petits trucs à grignoter. Il avait réellement tout préparé dans les plus pointilleux détails ! Je vois ensuite rapidement une pièce qui est la salle de bain, avant que Matthew m’attire à lui. Ses mains se posent sur mes fesses, pendant que son corps se colle contre le mien. Je passe mes bras autour de son cou, un sourire aux lèvres.
-Eh bien … Sept heures, c’est assez long et on n’est pas obligés de faire qu’une seule chose … Toi comme moi, on n’a pas eu le temps de prendre notre douche … Pourquoi ne pas commencer par-là, puisqu’aussi surprenant que cela soit, il y a une salle de bain dans cette cabine …
Je me mets sur la pointe des pieds avant de poser mes lèvres sur les siennes. Je laisse mes mains courir sur son torse, avant de me reculer.
-Alors ça te va comme début de programme ? Ou tu as une meilleure idée ? Puis faudrait peut-être goûter à ce champagne aussi, parce que sinon, il va chauffer … Et même moi qui suis nulle en cuisine, je sais que ça n’est pas bon après …

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Matthew Buckley

se ballade à Seattle

Lieutenant Buckley



Messages : 33
Date d'inscription : 22/12/2015
Localisation : Seattle/ Caserne






MessageSujet: Re: [New York] Please be mine, Share my life ,Stay with me, Be my wife [FB] Feat Maelys Dim 24 Avr - 15:09

Matthew ∞ Maelys
D urant le trajet elle m'avait proposé de visiter time square, j'avais simplement souris et mettais concentrer sur ma conduite'. L'idée n'était pas tombé dans l'oreille d'un sourd et j'étais prêt à changer mon programme si ça pouvait encore plus lui faire plaisir. j'avais économisé depuis longtemps pour ce moment, à vrai dire si ça n'avait pas été aussi onéreux un week-end de cette envergure, j'aurais réalisé ce projet bien plus tôt, mais j'étais heureux d'y être parvenue, mieux vaux tard que jamais. Dans la cabine d'avion, je vois la surprise sur son visage et contemple mon œuvre un instant, heureux de l'effet que ça procure chez elle. Je me colle contre elle et lui fais une proposition on ne peut plus explicite.  

-Eh bien … Sept heures, c’est assez long et on n’est pas obligés de faire qu’une seule chose … Toi comme moi, on n’a pas eu le temps de prendre notre douche … Pourquoi ne pas commencer par-là, puisqu’aussi surprenant que cela soit, il y a une salle de bain dans cette cabine …

Je réponds à son baiser lorsque ses lèvres approchent les miennes et je suis vite déçu lorsqu'elle commence à s'éloigner de moi et me dit qu'on peut tout aussi bien profiter du buffet qui nous attend avant qu'il ne soit trop tard. J'attrape sa main et tire sur son bras pour qu'elle revienne prés de moi. Ma main droite se pose dans son cou et mes lèvres s'emparent des siennes. C'est ça que je veux et rien d'autre pour le moment.  

J'ai bien une idée de comment me servir de ce champagne, mais d'abord, je dois te laver, et inversement.

J'attrape ses fesses et les presses pour l'inciter à passer ses jambes autour de ma taille. Je la porte jusque dans la salle de bains si on peut la qualifier ainsi et attrape le bas de son t-shirt de la caserne qu'elle porte toujours. Elle porte cette brassière de travail qui ne rend pas honneur à sa poitrine.

Il faut vraiment que les fabricants de ces choses fassent quelque chose, en attendant, je propose de te débarrasser de ça.

J'embrasse son cou alors que je l'ai déposé sur un meuble de la salle de bain qui à mon avis, il ne faut pas trop taquiner. La brassière retirée, je tire sur ses chaussures et son pantalon, la voilà dévêtue de la tête aux pieds, comme j'aime la voir. Je me tourne pour allumer l'eau de la douche, c'est une baignoire douchée en fait, plus grande que n'importe quelle baignoire que j'avais connue jusqu’à présent. J'attrape Mael de nouveau et nous fais rentrer à l'intérieur, oui, je suis toujours habillé, mais je m'en moque. Je colle son dos contre le mur recouvert de faïence, un frisson parcourt son corps, alors que je glisse mon pantalon et mon boxer difficilement pour enfin me sentir en elle. J'embrasse son cou, mords sa mâchoire, l'embrasse passionnément, je ne lui ai pas laissé la chance de ne pas me suivre, mais je sais qu'elle l'aurait fait. L'eau coule sur nos corps. Nos regards se croisent parfois, ce n'est rien de plus que de l'amour que l'on peut lire, de la passion, de l'envie.

Je t'aime.

code by Silver Lungs

_________________

Matthew & Maelys
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé

se ballade à Seattle










MessageSujet: Re: [New York] Please be mine, Share my life ,Stay with me, Be my wife [FB] Feat Maelys

Revenir en haut Aller en bas

[New York] Please be mine, Share my life ,Stay with me, Be my wife [FB] Feat Maelys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion
» — bring me to life
» New York Islanders
» benji, york de 14 ans (canisenior)
» BIJOU FEMELLE YORK 7 ANS EN FA ASSO COEUR SUR PATTES
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life in Seattle :: Le reste du monde :: Amérique du Nord-